Guy de maupassant – contes de la bécasse

6,00

Il y a seize nouvelles ici, un certain nombre impliquant de la cruauté envers les autres (y compris les animaux comme dans le cas de «Pierrot»), plusieurs impliquant la cruauté au sein de la famille. Il y a aussi quelques histoires vraiment horribles, comme dans le cas de «En mer», où l’aîné Javel permet à son jeune frère de perdre son bras, l’alternative étant de le sauver et de perdre son propre bateau.